Les caractéristiques des temples japonais : quelles est la différence entre les temples et les sanctuaires ?

par | Nov 3, 2021 | INTERNATIONAL | 0 commentaires

Chaque pays possède des coutumes et des traditions ancestrales qui définissent son identité et qui le rendent particulier, aux yeux du reste du monde.

Le Japon est l’un des pays qui regorge de très grandes variétés, sur le plan culturel et religieux avec des coutumes qui datent de plusieurs années en arrière et le peuple japonais ne cesse d’être fidèle à ses traditions.

Parmi les monuments religieux les plus emblématiques et les patrimoines culturels les plus connus dans le monde, les temples japonais figurent en tête de la liste, puisque ce sont des lieux cultes pour les bouddhistes, d’ailleurs, le Japon est très connu par ses temples : ils sont même devenus une référence et peu importe la période pour visiter le Japon .

Quelle est la nuance entre les temples et les sanctuaires ?

Avant d’entamer le vif du sujet, nous allons vous clarifier la différence entre les temples et les sanctuaires, à travers les points suivants :sanctuaire japon torii

  • ils ont presque la même forme architecturale : mais ils restent différents, car au Japon, il existe principalement deux religions, le shintoïsme avec leurs lieux de culte qui s’appellent les sanctuaires et le bouddhisme avec des lieux de cultes intitulés les temples. Même si dans la forme, ces deux religions partagent presque les mêmes valeurs, mais dans le fond, ils présentent plusieurs différences ;
  • le shintoïsme est une très ancienne religion : née bien avant le bouddhisme, qui veut dire « le chemin des dieux ». Cette religion considère certains animaux comme des divins ;
  • le bouddhisme est une ancienne religion originaire de l’Inde : elle a été créée 5 siècles avant Jésus-Christ. Cette religion est basée sur des doctrines relatives à la souffrance, d’ailleurs, pour eux, toutes les vérités viennent des souffrances ;
  • les temples et les sanctuaires ne sont pas utilisés seulement comme des lieux de prière, mais aussi pour conserver les objets précieux ;
  • sur le plan architectural : les temples et les sanctuaires présentent la même forme, car d’après l’histoire, le bouddhisme s’est inspiré du shintoïsme et ils ont une histoire presque commune.

Présentation des temples japonais : quelles sont les caractéristiques ?

japon temple tradition

Les temples japonais sont des grandes maisons, avec une architecture japonaise très ancienne. Ils sont destinés principalement pour accomplir des prières religieuses relatives à la religion des bouddhistes.

L’architecture des temples vient de Chine et est inspirée aussi d’autres lieux de cultes asiatiques ; elle a beaucoup évolué dans les différents siècles, mais les styles généraux restent intouchables. Il sont construits comme de grandes écoles, avec plusieurs grandes maisons ou bâtiments, qui sont positionnés les uns à côté des autres, avec un arrangement spécifique.

Les temples sont caractérisés par une architecture sous forme de plusieurs étages, circulaire ou carrée et un toit sous forme d’épi.

Les plus grands temples connus au japon sont :

  • le Meiji-Jingu de Tokyo ;
  • le Maneki-Neko ;
  • le Senso-Ji ;
  • le OkunitamaJinja.

On peut distinguer principalement 4 types de temples au Japon, les voici :

  • Wayō : il se caractérise par son architecture simple et contemporaine, avec beaucoup de bois lisse et d’autres matériaux ;
  • Daibutsuyō : il se rapproche vraiment du style architectural de Wayō, avec quelques touches traditionnelles ;
  • Zenshūyō : il est basé sur l’architecture et le style chinois du 12ème siècle et, est caractérisé par son toit courbé et couvert dont l’appellation est Mokoshi ;
  • Setchūyō : c’est un style architectural japonais qui fait la combinaison entre les trois derniers styles.

Quelques conseils avant de visiter les temples japonais

Voici quelques conseils à prendre en considération, avant de visiter les temples au Japon, car ce sont des lieux cultes avec des règles strictes, sinon, vous risquez d’avoir des soucis :

  • d’abord, il faut s’habiller correctement : évitez les shorts et les mini-jupes, habillez-vous plutôt avec un pantalon ou des longue jupes ;
  • laissez vos chausseurs à l’extérieur du temple : car il est strictement interdit d’accéder avec ses souliers ;
  • une fois à l’intérieur du temple, il faut avoir un comportement exemplaire : gardez la tête plus basse que les moines ;
  • Il ne faut pas toucher les images du Bouddha ;
  • évitez de pointer les pieds vers Bouddha.

Pour conclure, le Japon est l’un des plus beaux pays au monde, il se caractérise par sa gastronomie, par ses coutumes et traditions spéciales, par sa nature paradisiaque, mais aussi, par ses styles architecturaux fantastiques, notamment ceux des temples.

Visiter le Japon, c’est aussi enrichir son vocabulaire de connaissances, par une diversité culturelle extraordinaire et un peuple très ouvert au monde, avec des traditions millénaires. D’ailleurs, des fois, on sent que le temps s’est bien arrêté, pourtant, le peuple japonais a su gérer les chocs de civilisation et a gardé son authenticité et sa saveur ancestrale.

Temples japonais

(Visited 6 times, 1 visits today)